« Sympa, ambitieux, persévérant » : le profil pour entreprendre

Entretien avec une entrepreneuse de talent. Géraldine Lepère est à l’origine d’un concept soigné, vivant et utile pour les anglophones qui cherchent à s’intégrer en France : « Comme une Française ». Elle nous parle de son parcours, de ses travaux et de l’état d’esprit qui anime les entrepreneurs.

entrepreneuriat-fle

 

Bonjour Géraldine, pourrais-tu nous présenter ton parcours et le site « Comme une Française » ?

Bonjour Corentin, bonjour à tous.

Je m’appelle Géraldine Lepère, j’ai 28 ans. J’ai créé Comme une Française à la suite de mon expérience d’expat au Royaume-Uni et de mon envie de créer mon activité en 2012.
Comme une Française aide les expats à s’intégrer en France en leur expliquant les subtilités de la culture, des règles de société et de la langue française.
Ceci grâce à Comme une Française TV, une Web TV sur YouTube qui compte 170 000 vues à ce jour.
Pour ceux qui veulent aller plus loin, je propose des programmes de cours payants.

Par quelles étapes de travail le projet est-il passé ?

Géraldine Lepère

J’avais dès le début une idée très claire de mon projet d’entreprise : en ligne, clientèle anglophone, programmes de cours non individualisés.

C’est un cap pour mener ma barque qui correspond à un objectif de vie nomade.

J’ai commencé tout petit avec un site d’une page avec un PDF à télécharger puis j’ai écrit des articles de blog. Puis ai réalisé mon premier programme de cours.
Ensuite je suis passée à la vidéo YouTube et ai ensuite créé 2 programmes de cours supplémentaires.

Actuellement, j’ai 7000 abonnés à ma mailing list et cela croit tous les jours.

Dans l’entrepreneuriat, qu’est ce qui va faire la différence entre quelqu’un qui va « échouer » et quelqu’un qui va réussir ?

Je pense que la clé est d’être bien entouré. Et pas seulement de gens qui approuvent tout ce que tu fais.
Etre bien entourée au début m’aurait évité des erreurs qui m’ont coûté plusieurs milliers d’euros.

Actuellement, je travaille à Grenoble dans l’espace de coworking Cowork in Grenoble.
Depuis plus d’un an, Cowork m’apporte l’aide d’une communauté d’entrepreneurs dynamiques et sympathiques.

Ensuite, il faut être persévérant et ambitieux. Persévérant car le succès n’arrive pas du jour au lendemain.
Et ambitieux pour se dépasser chaque jour. J’améliore 1 élément (décor / montage / jeu…) sur chaque série d’épisodes de Comme une Française TV.

Enfin, il faut être sympa et détendu pour se faire des amis et des clients.
Au fond, rien n’est dramatique. Et tout « échec » est l’occasion de s’améliorer.

Quels sites, livres ou formations recommanderais-tu pour se former et progresser en tant qu’entrepreneur ?

Je suis une fan de Ramit Sethi, Marie Forléo et Noah Kagan qui ont des blogs très fournis.
Pour des débutants en entrepreneuriat, en bouquin, « Four-hour workweek » est un incontournable (c’est à la suite de la lecture de ce livre que j’ai quitté un CDI confortable). Je conseillerais aussi « The $100 StartUp » et enfin « Get everything you can out of all you’ve got ».
Côté « psycho », je conseillerais « I thought it was just me », « The Art of Possibility » et l’intemporel « How to win friends and influence people ».

Mais ce n’est pas tout de lire des livres et des blogs, le secret est dans la vitesse d’implémentation !
Trop de gens se gaussent de suivre Seth Godin et lire Harvard Business Review et… ne font rien.

Agissez maintenant.

Comment peut-on te suivre et en savoir plus sur « Comme une Française » ?

Vous pouvez me suivre sur twitter, facebook et sur le site internet.
Je suis disponible via la page Contact.

Si cette interview vous a plu, le meilleur moyen pour me donner un coup de pouce est de parler de Comme une Française autour de vous !
Merci et à bientôt !

Merci Géraldine !

  • Sofia Latorre

    Merci de nous partager cet entretien avec Géraldine. J’aimerais bien savoir si votre expérience pourrait s’adapter aux gens latines en France. Moi, j’envisage de nous rassembler et d’essayer de fonder une « association » qui nous permette de « nous aider les uns les autres ». C’est constaté que plusieurs gens essaient de faire de leur mieux, toutes seules, sans avoir des orientations ponctuelles.

  • Sofia Latorre

    Géraldeine, merci de votre encouragement et de nous inspirer !

Restez en contact avec nous

Soyez notifiés de l'activité du Café du FLE lors:

 

- D'évènements

- D'articles publiés

- De nouveautés liées au FLE

 

  • Des articles sélectionnés
  • Gestion de centre et pédagogie
  • Bonne humeur !

Recevez gratuitement la lettre du FLE