detachement-education-nationale-fle

Carrière. Elle se détache de l’Education Nationale pour le FLE

Entretien avec Béatrice Marchal. Un parcours aux multiples couleurs et de la détermination dans les études. Elle prépare aujourd’hui son détachement de l’Education Nationale.

 

Bonjour Béatrice, quel est votre parcours ?

Je suis une ancienne infirmière panseuse-instrumentiste en bloc opératoire à l’hôpital. Avec l’arrivée de mes enfants, ma vie professionnelle commençait, pour moi, à devenir incompatible avec ma vie familiale. C’est pourquoi j’ai décidé en 1995 de devenir enseignante en primaire et j’ai ainsi  préparé le concours de Professeur des Ecoles, en candidate libre, par le CNED. A la sortie de l’IUFM, mes premiers postes étaient en CLIS (Classe d’Inclusion Scolaire), IME (Institut Médico Educatif) et RASED (Réseau d’Aide). Quelques années plus tard, j’ai décidé de me spécialiser et j’ai obtenu 2 certifications ASH (Adaptation et Scolarisation des élèves Handicapés)

 

CAPSAIS option E, enseignement auprès d’élèves en très grande difficulté scolaire, en RASED.

CAPSAIS option D, enseignement auprès d’élèves déficients intellectuels, en CLIS et IME.

Je recevais dans mes classes, des stagiaires en cours de spécialisation, mais aussi des Professeurs des Ecoles Stagiaires (PES) qui étaient intéressés par l’ASH.L’IUFM me demandait également de faire quelques formations sur ce sujet, ainsi que sur la gestion des élèves en très grande difficulté scolaire en classe.

C’est donc tout naturellement que j’ai passé le CAFIPEMF (Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Instituteur ou de Professeur des Écoles Maître Formateur) et que je suis devenue Professeur des Ecoles Maître Formateur.

En 2007, j’ai demandé ma mutation en Polynésie Française où j’ai exercé comme Enseignante/formatrice, auprès d’élèves en très grande difficulté scolaire et à l’IUFM de Papeete.

En 2011, j’ai eu un poste de Conseillère Pédagogique Départemental  ASH en France.

C’est un métier très polyvalent et très enrichissant : formation des enseignants spécialisés, des enseignants ordinaires, suivi des PES, conseil auprès des enseignants incluant des élèves en situation de handicap.

2014/2015, je bénéficie actuellement d’un congé de formation professionnelle et je prépare le  Diplôme d’Enseignement au Français Langue Etrangère (DAEFLE)  par le CNED.

 

Pourquoi aller vers l’enseignement du Français Langue Etrangère ?

J’ai fait un stage FLE en  2010 au cours des universités d’été du CIEP/BELC, qui propose différents thèmes de stage. J’avais choisi  le module  « Enseigner le FLE aux enfants ». http://www.ciep.fr/les-formations-metiers-langues#belc Ce stage m’a beaucoup plu et m’a permis de rencontrer et d’échanger avec des centaines d’enseignants  FLE de toutes nationalités. J’ai ainsi découvert le monde du FLE, les alliances françaises et les autres possibilités d’enseigner le FLE en France ou à l’étranger.

Ayant déjà enseigné en Polynésie, avec des élèves qui parlaient très mal français, je suis toujours très intéressée pour travailler à l’étranger, avec des enfants, des ados ou des adultes souhaitant apprendre le français.

Les postes à pourvoir sont très divers et dans de nombreux pays dans le Monde. C’est pourquoi je prépare cette année le DAEFLE par le CNED.

 

Quand on travaille pour l’éducation nationale, comment prépare-t-on ce projet ?

Je suis actuellement en Congé de Formation Professionnelle et je prépare le DAEFLE (Diplôme d’Aptitude d’Enseignement du Français Langue Etrangère) par le CNED, supervisé par l’alliance française de Paris. Cette formation peut se faire sur 8 mois, ou module par module si on n’a moins de temps à y consacrer. Il y a 5 modules obligatoires et 1 module optionnel au choix, à valider pour accéder à l’examen. Il existe 2 sessions par an pour l’examen final, en juin et en décembre. http://www.cned.fr/vie-active/formation-professionnelle/fle

Il est vrai qu’il faut être très motivé(e) et persévérant(e) pour travailler seul(e) à la maison… Cependant, grâce à Internet, nous avons beaucoup d’échanges en forums avec les autres  stagiaires, les tuteurs du CNED….et nous pouvons aussi étoffer cette formation avec tous les outils et sites Internet très riches ! Certains stagiaires, se trouvant dans une même ville, peuvent même se rencontrer et travailler ensemble.

 

A quels postes peuvent prétendre les personnes qui suivent ce parcours ?

Les enseignants de l’Education Nationale peuvent postuler sur différents types de postes à l’étranger.

  • Il y a bien sûr aussi les Alliances Françaises dans le monde, auprès desquelles les enseignants peuvent postuler. Chaque année, la liste des postes à pourvoir sont mis sur leur site courant octobre/novembre. Alliance française dans le monde

 

beatrice-marchal-cafe-du-fle

 

 

 

 

 

Une autre possibilité est de demander une disponibilité de l’Education Nationale si, par exemple, les enseignants doivent suivre leur mari dans une autre ville ou pays…. Les intéressés peuvent alors enseigner dans le lieu de leur choix, mais seront rémunérés par l’organisme, l’entreprise ou l’établissement, qui les recrutent directement.

Pour entrer en contact avec Béatrice : beamarch44@yahoo.fr

Restez en contact avec nous

Soyez notifiés de l'activité du Café du FLE lors:

 

- D'évènements

- D'articles publiés

- De nouveautés liées au FLE

 

  • Des articles sélectionnés
  • Gestion de centre et pédagogie
  • Bonne humeur !

Recevez gratuitement la lettre du FLE