Numérique. Tablettes tactiles et sélection d’applications utiles en classe ! Rencontre avec Laurent Carlier

Spécial Expolangues.tablettes-tice-fle-laurent-carlier.jpg

Numérique. Tablettes tactiles.

Bonjour Laurent, pourrais-tu nous présenter ton parcours ?

Spécialiste en didactique des langues, diplômé en FLE et en langue japonaise, j’ai exercé pendant plus de 10 ans dans l’enseignement et la coordination de formations linguistiques, avec un parcours essentiellement à l’international et dans différents contextes professionnels (réseau culturel du MAE, universités et centres privées de formation).
De retour en France depuis peu, je forme aujourd’hui, au sein du réseau Scéren (CNDP-CRDP) les équipes éducatives du 1er et 2de degré à l’intégration des TICE dans leurs pratiques de classe.

Technophile de la première heure, j’ai suivi avec attention l’arrivée des nouvelles technologies dans le domaine de l’enseignement/apprentissage et les ai rapidement intégrées dans ma pratique d’enseignant. Utilisateur averti du TBI, des outils du Web 2.0 en classe, je m’intéresse à présent à l’énorme potentiel pédagogique des tablettes numériques.

Qu’est ce qui te semble nouveau et singulier dans l’usage pédagogique des tablettes pour le FLE ?

La tablette est avant tout un outil mobile, tactile et connecté dont la prise en main est aisée, quelles que soient les générations d’utilisateurs. Là où certains matériels rebutaient, la tablette offre au contraire une prise en main rapide. L’outil a également l’avantage d’être un « tout en un » : outil de consultation (internet, son, vidéo, images, etc …) mais aussi outil de création (en mode indivuduel ou collaboratif) doté d’une redoutable mobilité.

Du coté de l’enseignant, la tablette peut d’abord faciliter l’accessibilité et la diffusion des documents authentiques en classe. Plus besoin de dépendre de l’ordinateur de la salle des profs ou de l’ordinateur de la classe, l’enseignant va pouvoir projeter, via un vidéoprojecteur et un boitier sans fil, le contenu de sa tablette. Il pourra ainsi avoir instantanément accès à ses ressources (temps de démarrage très court) et pourra se déplacer dans la classe tout en gardant le contrôle sur la vidéoprojection, gagnant ainsi en mobilité spatiale.
Les approches et les occasions de mettre l’apprenant en contact avec des supports authentiques sont alors multipliées et favorise de ce fait une meilleure compréhension de la langue et culture cibles. La tablette s’accomode également à tous les styles d’apprentissage (visuel, auditif et kinesthésique) et permet à l’enseignant de diversifier les approches pédagogiques. Utilisée à un moment-t, pour un groupe-t, en vue d’une compétence-t, la tablette devient aussi un bon outil pour gérer l’hétérogénéité et mettre en avant l’apprentissage différencié.

Du côté des apprenants, le rapport au savoir est modifié. Ils sont plus acteurs/responsables de leur apprentissage et gagnent en autonomie. A la différence des ordinateurs, la tablette leur permet également de découvrir toute la dimension de l’apprentissage collaboratif (coopérer pour apprendre, co-construction des savoirs)
De façon plus concrète, la tablette facilite dans un premier temps la mise en place d’activités de production écrite et d’expression écrite en continu, là où il était plus difficile de les mettre en place dans un enseignement traditionnel. D’autre part, grâce aux outils internes (appareil photo/appareil vidéo), l’apprentissage des actes de parole peuvent faire l’objet de scénarisation filmée en contexte, dépassant ainsi les possibilités offertes jusquà présent par la baladodiffusion traditionnelle en MP3.
Enfin, les nombreuses applications gratuites ou payantes, présentes sur l’App store ou Google play, apportent aux apprenants une incontestable dimension créative, propice au rendu de productions audio, vidéo ou textuel en cours de langue.

Parlons de matériel. Quelles sont les principales offres et leurs caractéristiques qui te semblent importantes ?

Parmi la forêt d’offres matériel et sans vouloir nécessairement faire de prosélytisme, je distinguerai les 2 constructeurs les plus en vue du marché : Apple et Samsung. Le premier produit les tablettes iPad fonctionnant sous le système d’exploitation Apple et le deuxième, les tablettes Galaxy Tab/Note, fonctionnant sous le système Android. La question des systèmes d’exploitation est centrale car l’acquisition des applications ne se fera qu’à travers la boutique dédiée : l’App store pour l’iPad et le Google play pour l’Android.
Ces 2 concurrents se ressemblant beaucoup sur certains aspects mais il est intéressant de pointer certaines différences pouvent avoir tout leur intérêt dans le domaine éducatif :

  • Vidéoprojection de la tablette : Elle se fait facilement grâce à l’Apple TV pour l’iPad. Samsung est en train de se mettre sur le marché et proposera prochainement un boitier équivalent qui ne fonctionnera malheureusement qu’avec les dernières générations de tablettes
  • Exportation et Importation des données : Elle peut se faire sans connexion pour la samsung via un adaptateur USB. l’iPad, quant à lui, ne propose que le cloud (les espaces de stockage en ligne) sans export possible via USB

Quelles sont les applications qui ont retenu ton attention ? Pour quelles activités sont elles utiles ?

Il serait difficile de toutes vous les présenter. Voici une première sélection particulièrement probantes en classe de FLE.

  • mindjet / popplet : applications de cartes heuristiques permettant de réaliser des activités de repérage de champs lexicaux ou des activités de systématisation de points grammaticaux
  • bookabi / fotobabble : applications permettant d’insérer un commentaire audio sur une photo
  • voice reader / dragon dictation : applications de vocalisation de texte et de reconnaissance vocale
  • skitch + evernote : applications d’annotation de photo et de traitement de texte collaboratif
  • cartoon camera + comic life : applications de cartoonization et de création de BD/romans photo
  • etc …

Comment peut-on en savoir plus sur l’usage des tablettes en classe ?

C’est un sujet récurrent à l’heure actuelle au sein des communautés éducatives mondiales. Le taux d’équipement en tablettes dépasse aujourd’hui dans certains pays le taux en équipement traditionnel (ordinateurs, ….). Dans le domaine éducatif, on commence à parler de BYOD (bring your own device) et de dématérialisation des contenus. L’Asie (Corée du Sud et Japon) et les Etats-Unis sont rentrés dans cette ère, avec un passage au tout numérique pour les manuels scolaires coréens en 2015, une réflexion similaire au Japon et une volonté forte du secrétaire américain de l’éducation, Arne Duncan, de déployer massivement l’apprentissage numérique au détriment des manuels scolaires papier.
Tout ceci indique que le marché des tablettes devrait voir sa courbe de progression croitre très fortement au cours de ces prochaines années.

Pour en revenir plus simplement à l’usage des tablettes en classe de FLE, les applications présentées ci-dessus vous donneront de premiers éléments de réflexion. Si vous souhaitez en savoir davantage sur d’autres applications en FLE ou pour toute demande de communication ou de formation, vous pouvez me contacter sur lt.carlier[at]gmail.com

Merci Laurent et à bientôt !

  • Commentaires fermés sur Numérique. Tablettes tactiles et sélection d’applications utiles en classe ! Rencontre avec Laurent Carlier

Les commentaires sont fermés.

Restez en contact avec nous

Soyez notifiés de l'activité du Café du FLE lors:

 

- D'évènements

- D'articles publiés

- De nouveautés liées au FLE

 

  • Des articles sélectionnés
  • Gestion de centre et pédagogie
  • Bonne humeur !

Recevez gratuitement la lettre du FLE