Les langues régionales en France. Une carte bien conçue !

Voici une carte qui permet d’avoir une bonne vue d’ensemble (Source : Education nationale).

Cette carte est très claire mais comme la France ne se limite pas à la métropole, il manque quelques langues.

Quelques ajouts aussi : il y a par exemple des bretonnants en Loire-Atlantique.

Alors pour approfondir le sujet, voici le site de la délégation générale à la langue française et aux langues de France.

La DGLFLF a notamment mis en ligne un répertoire des organismes actifs dans le domaine des langues de France.

  • Sandra Meslem

    Effectivement, ça n’est pas complet…et le document vient de l’Éducation nationale!!!! Une autre chose qui m’interpelle ce sont les catégories choisies pour classer les différentes langues. Qu’est-ce qui justifie que les langues d’oïl soient des langues à valeur patrimoniale et pas les autres (J’ai bien vu qu’entre parenthèse sous langue d’oïl on peut lire « français », mais je maintiens ma question :)?

  • Brodu

    encore une fois quel mépris pour les bretons de la Loire Atlantique qui doivent se battre encore plus fort que ceux de la région des pays de Bretagne pour exiter. Encore mieux, les bretonnants d’Ile et Vilaine n’apparaissent pas sur cette carte! C’est soufflant. Que doivent donc en penser alors tous les élèves, les enseignants, les parents des écoles DIWAN de ces départements, des écoles bilingues, les associations bretonnantes, et tous les bretonnants qui au quotidien essaient de faire vivre cette langue si riche? Peut-être la langue n’est-elle pas à « forte vitalité » partout mais alors il faut proposer une légende adaptée afin de donner une information correcte au lecteur. Que croire des chiffres alors, notamment au niveau du nombres des éleves? Quant au Gallo la délimitation ne correspond à rien puisque qu’il était parlé jusque dans le Finistère et s’arrêtait du côté de Guérande(44) il me semble.
    En conclusion, je me pose alors la question des autres langues régionales: les données sont-elles vraies? Une carte fausse n’est d’aucun intérêt informatif

  • Marie

    @Sandra @Brodu, vos commentaires sont légitimes mais c’est visiblement à l’éducation nationale qu’il faut adresser vos remarques.
    Ou encore mieux, si le sujet vous intéresse, refaites la carte et mettez-la en ligne. C’est faisable. Et constructif.

  • Laura

    NOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!!!!
    L’occitan, ça n’existe pas!! Il existe une famille des langues occitanes, mais l’occitan, non!! C’est comme dire « je parle indo-européen », ça n’a pas de sens.
    Cette carte simplifie vraiment la diversité des parlers occitans en un seul, mais beaucoup de communauté se battent pour faire reconnaitre leur langue comme individuelle et différente de leurs autres cousines occitanes; ce qui, par ailleurs, intéresse peu les politiciens qui ne font pas grand cas de ces débats et de ces revendications…

    D’où une carte « officielle » faussée… Une Laura frustrée… et des élèves induits en erreur… 😉

  • BIALIK

    On parle flamand dans les Flandres et en Wallonie, on parle wallon.

  • If some one desires expert view regarding running a blog after that i propose him/her to pay a visit this webpage,
    Keep up the pleasant job.

  • Remarkable! Its truly amazing article, I have got
    much clear idea on the topic of from this post.

  • Appreciation to my father who stated to me concerning this webpage, this
    blog is truly remarkable.

  • wolfrom

    Quid des créoles et autres langues des DOM TOM sur la carte de France?

  • boivin

    Un sondage TMO Régions de 2014 à montré que plus de 200 000 personnes parlent couramment le gallo… donc carte à revoir

  • alibenfara

    Dans le département du Nord, la langue régionale est le Picard dans les zones autres que la Flandre.

Restez en contact avec nous

Soyez notifiés de l'activité du Café du FLE lors:

 

- D'évènements

- D'articles publiés

- De nouveautés liées au FLE

 

  • Des articles sélectionnés
  • Gestion de centre et pédagogie
  • Bonne humeur !

Recevez gratuitement la lettre du FLE