Le projet #lalala au Pakistan. Les étudiants écrivent des chansons et des musiciens les rejoignent pour un disque !

Entretien avec Laurent-Elisio Bordier de l’Alliance française de Karachi.

Bonjour Laurent-Elisio, pourrais-tu nous raconter ton parcours ?

J’ai un double parcours universitaire, en littérature et en sciences du langage. Après avoir enseigné dans les lycées français, j’ai découvert la coopération linguistique, culturelle, dans plusieurs universités étrangères et à travers le réseau des Alliances françaises. Formé également au management et à la gestion de projet, j’ai ensuite eu la chance de me voir confier à mesure plus de responsabilités et de moyens dans ce réseau. J’occupe aujourd’hui la direction adjointe de l’Alliance française de Karachi.

Peux-tu nous présenter le réseau des Alliances françaises au Pakistan ?

Un contexte assez compliqué, mais fascinant. Le Pakistan a compté jusqu’à 7 pôles d’enseignement différents. Après les bouleversements que nous connaissons tous (conflit afghan, attentat de Karachi et nette progression de l’extrémisme religieux) la situation du français a bien évidemment été très fragilisée dans la zone. Les Alliances de Quetta et de Peshawar ont dû fermer, ainsi que les annexes dépendant de Karachi ou Lahore. Le réseau compte aujourd’hui trois structures dans les trois centres urbains majeurs du pays : Lahore, Islamabad et Karachi. Nous évoluons donc dans un environnement difficile, notamment en matière de sécurité. Karachi n’en reste pas moins une mégalopole de plus de 20 millions d’habitants au potentiel exceptionnel. Les projets vont donc bon train.

Qu’est ce que le projet #lalala et quels sont les objectifs visés ?

Une belle question à laquelle j’aime toujours répondre. Lalala est la continuité du projet Si On Chantait , mené pendant deux années consécutives en Chine dans le cadre des Années croisées linguistiques (2011 et 2012). C’est un projet d’écriture collaborative, qui empreinte à la fois à l’approche actionnelle et à la simulation globale. Dans les universités, les écoles, les Alliances, les apprenants de français, en lien avec leurs enseignants et des musiciens professionnels en France (le Studio nomade), écrivent des chansons. Paroles et musique bien sûr, mais ils sont impliqués également, en fonction des compétences et des envies de chacun, à la réalisation des visuels, de la pochette, à la technique, à l’édition! De la même manière, les équipes pédagogiques sont sollicitées sur la fabrication des contenus (appareil pédagogique accompagnant le disque). Tout ce petit monde échange pendant plusieurs mois sur des plateformes en ligne, puis les musiciens se déplacent sur le terrain avec tout le matériel nécessaire pour transformer les salles de classe en véritables studios d’enregistrement. D’où ce nom de Studio nomade. Les chansons qui ont été retenues sont alors enregistrées par les apprenants. Puis le disque est imprimé et diffusé gratuitement.

Il a été tiré au total plus de 15 000 exemplaires des deux éditions chinoises, et certains titres ont pu être interprétés par d’authentiques acteurs de la chanson française ou même remporter des prix : Kent en invité d’honneur sur l’édition 2011, prix remis sur l’édition 2012 par Yamina Benguigui, Ministre déléguée chargée de la Francophonie, et Hao Ping, Ambassadeur de Chine en France, à la bibliothèque nationale de France début 2013. Bref, c’est un projet absolument exceptionnel aux objectifs et implications multiples : apprentissages, interculturel, dynamisation du réseau et des partenariats, visibilité de son action, etc.

Nous souhaitions, pour cette nouvelle édition, réaliser un album sur l’ensemble du sous continent indien. Le contexte politique ne l’a malheureusement pas permis. Grâce au fort soutien du Conseiller de coopération et d’action culturelles, Martine Herlem-Hamidi, et du directeur exécutif de l’Alliance française de Karachi, Jean-François Chénin, le service culturel de l’ambassade de France à Islamabad et le réseau AF ont pourtant souhaité maintenir l’intervention au Pakistan. Une décision dont nous nous réjouissons tous. Parce que nous aimons ce projet bien sûr, mais également parce cette édition nous donne l’opportunité de proposer une autre lecture, une autre image, plus positive, du Pakistan.

Comment peut-on en savoir plus sur ce projet et comment suivre l’actualité des Alliances françaises au Pakistan ?

Pour commencer la balise twitter #AFlalala, puisque c’est d’après cette balise que le projet a été cette année renommé. Il existe également des espaces d’échange dédiés, sur le réseau social des apprenants de français au Pakistan . Il vous suffit de vous inscrire sur cette plateforme et vous pourrez même participer aux discussions, aux corrections, aux écoutes des essais, etc. !

Il est possible également de suivre l’avancée de ce projet comme l’actualité du réseau d’une manière générale sur le tout nouveau magazine en ligne “Le Mag AF Pakistan” ou des brèves sont régulièrement postées.

La page Facebook de l’Alliance française de Karachi est également une vitrine importante, avec laquelle nous communiquons au quotidien avec nos milliers d’abonnés.

Enfin, bien sûr, les outils de diffusion du Studio nomade : le site internet www.studionomade.org et le myspace.

L’album complet sera d’ailleurs mis en ligne libre de droits sur https://myspace.com/studionomade. Vous pouvez déjà y découvrir les éditions précédentes dans leur intégralité. Vous serez sans doute surpris de la qualité des titres. Sachez pourtant que l’ensemble des chansons sont intégralement réalisées par des apprenants, et ce dès les niveaux débutants.

L’album physique sera imprimé en juin 2014, à l’occasion du 50ème anniversaire de l’Alliance française de Karachi. Il pourra être envoyé sur simple demande.

Merci Laurent-Elisio et à bientôt !

PS : Les Alliances françaises du Pakistan ont publié une version en anglais de cet entretien

  • Pingback: #lalala project in Pakistan | Le mag AF Pakistan()

  • Est-ce que les apprenants de français à Peshawar peuvent participer ?

  • Merci beaucoup Laurent ! Je j’aimerais participer à ce projet

  • Bravo pour ce très beau projet !

  • Durand Olivier

    Tres beau projet et ravi de voir que ca marche toujours aussi bien …. Par contre, pourriez vous m’em dire plus sur la perspective actionnelle ?

Restez en contact avec nous

Soyez notifiés de l'activité du Café du FLE lors:

 

- D'évènements

- D'articles publiés

- De nouveautés liées au FLE

 

  • Des articles sélectionnés
  • Gestion de centre et pédagogie
  • Bonne humeur !

Recevez gratuitement la lettre du FLE