reussir-fle

Compétences FLE : Pour réussir, devenez un couteau suisse !

couteau-suisse-compétences-FLE

Compétences FLE

On a jamais fini d’apprendre. Il est toujours positif d’ajouter des cordes à son arc !

Voici une liste de compétences utiles qui permettent de triompher dans le monde du FLE :

 

 

  • Excellent article qui est une vraie caverne d’Ali-Baba, il va falloir plusieurs jours pour l’explorer à fond !

  • Rim H.

    Merci pour vos conseils précieux!
    J’aimerais toutefois savoir si la nationalité du candidat est un critère important.

  • Bravo, cet article est excellent.

  • Hélène M.

    Une question de fond à propos de cela :
    Combien gagne un super prof comme ça svp ?
    On parle tout le temps des compétences du prof idéal et jamais de sa rémunération et de ses conditions de travail !
    A quoi sert de développer toutes ces compétences si l’on ne peut pas vivre de son travail, si l’on est précarisé, sous-payé… ?
    Et si d’autres personnes pistonnées et incompétentes occupent les postes stratégiques ?
    Il est peut-être temps de nous réveiller et de nous battre !

  • mymyfle

    @Hélène, je crois que tu connais déjà la réponse, un prof de FLE aussi bon soit-il, est embauché en contrat local donc peut gagner entre une misère et pas grand chose… Ceci dit pour ma première expérience en Équateur j’étais payée 700$ pour une vingtaine d’heures de cours et j’étais logée, autant dire que c’était très bien payé pour du FLE et vu le niveau de vie sur place. J’ai changé 3 fois de pays et je n’ai jamais été payé plus de 1000$ par mois. C’est suffisant pour vivre dans le pays, mais si tes économies te servent à revenir une fois par an voir ta famille et bien tout est à recommencer !
    Après effectivement le problème est que souvent des gens se présentent à l’Alliance Française par exemple et sous prétexte qu’ils sont français et bien on leur donne un poste de prof, c’est aussi simple que ça. J’avais un collègue qui, en France, travaillait dans une entreprise familiale de joints de portières de voiture, il a décidé de changer de vie, de pays, s’est présenté à l’Alliance et hop, un prof de plus !
    Quant aux directeurs/trices, n’en parlons pas. Certains n’ont jamais fait de FLE ou travaillé dans la pédagogie. Beaucoup ne savent même pas qu’il faut 4 à 5 ans d’études pour être prof de FLE. Parfois il suffit juste d’être au bon endroit au bon moment. L’amie d’une collègue, femme d’expat, ne parlant pas la langue du pays et travaillant originellement dans le marketing, s’est vue proposer un poste de directrice d’Alliance par le consul lui même !
    Je suis d’accord , il faudrait se battre pour que notre statut soit vraiment reconnu, on diffuse la langue française a travers le monde pour des clopinettes, avec peu de matériel et aucune reconnaissance, c’est très frustrant ! On a beau aimer nos élèves et notre job on devient vite aigri !
    Quand aux « représentants des français de l’étranger » savent-ils seulement que nous existons ??

Restez en contact avec nous

Soyez notifiés de l'activité du Café du FLE lors:

 

- D'évènements

- D'articles publiés

- De nouveautés liées au FLE

 

  • Des articles sélectionnés
  • Gestion de centre et pédagogie
  • Bonne humeur !

Recevez gratuitement la lettre du FLE