[Vidéo] Présentation du DCL : Diplôme de compétence en langue

Florence Baudribos présente le diplôme de compétence en langue.

Le DCL évalue les compétences langagières dans une situation professionnelle.

En fonction de leur performance, les candidats obtiennent le diplôme avec la mention d’un des niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Plus d’informations sur le site du DCL

 

 

Bonjour Florence, pourriez-vous vous présenter ?

Je suis responsable du Centre national DCL, qui pilote et coordonne l’organisation du DCL dans les 30 académies de métropole et de l’outremer.

Une petite équipe de 4 personnes gère, au sein de l’université d’Aix-Marseille, l’inscription des candidats par eux-mêmes ou leurs organismes de formation, la formation des examinateurs et concepteurs de sujets, la conception des sujets d’examen, la communication sur le DCL etc… L’avantage d’une configuration de « petite entreprise » au service des organismes de formation et des apprenants, même si on fait bien partie d’un grand ministère : On assure une véritable mission de service public à dimension humaine.

Qu’est-ce que le Diplôme de Compétence en langue et quelles sont ses spécificités ?

Je ne vais vous parler que du français, mais le DCL existe dans 13 langues différentes, sur le même format d’épreuve.

Le DCL est un diplôme professionnel de l’éducation nationale qui permet d’obtenir, via une même épreuve nationale :

– du niveau A1 à A2 pour le DCL en Français Langue Professionnelle de 1er niveau (DCL FP)

– du niveau A2 à C1 pour le DCL FLE (Français Langue Étrangère, lui aussi en contexte professionnel)

Les candidats sont plongés dans une situation proche de la vie réelle dans laquelle ils doivent lire des documents écrits et écouter/visionner des supports sonores, parler à un examinateur qui joue un rôle dans la mission, échanger avec lui, et rédiger un écrit (mail, lettre…). Selon le DCL passé (FP ou FLE), il y a entre 10 et 20 minutes d’interaction orale avec une véritable personne, en face à face ou par téléphone.

Au final, presque 80% de réussite au DCL FLE, et 70% au DCL FP.

Même si on n’obtient pas le niveau qu’on pensait avoir, on obtient donc souvent une véritable évaluation détaillée de sa performance dans les différentes phases de l’examen. Elle est couronnée par un Diplôme du Ministère de l’Éducation nationale signé par un recteur, valable à vie et reconnu dans toute l’union Européenne.

Le niveau A1 valide l’attendu pour le contrat d’intégration, le niveau A2 ce qui est demandé pour la carte de résident, et le niveau B1 du DCL FLE valide ce qui est exigé pour obtenir la nationalité française.

En quelques chiffres, comment se développe le DCL ?

Depuis 2015, le DCL double et presque triple ses effectifs de candidats.

En 2018, plus de 10000 personnes ont candidaté, 54% d’entre elles sur le français qui est de plus en plus demandé.

On démarre 2019 sur les chapeaux de roue, avec de grands organismes qui sont déjà partenaires ou le deviennent, et nous inscrivent déjà nombre de candidats un peu partout.

Comment faire pour en savoir plus sur le DCL ?

Il est possible d’aller sur le site officiel du Ministère sur le DCL, qui contient toutes les informations sur l’examen et surtout les liens pour s’inscrire ou demander l’activation d’un « espace Pro » pour votre organisme.

Plus simplement, si vous souhaitez recevoir de la documentation ou être recontacté-e par téléphone ou par mail, cliquez sur ce lien

Restez en contact avec nous

Soyez notifiés de l'activité du Café du FLE lors:

 

- D'évènements

- D'articles publiés

- De nouveautés liées au FLE

 

  • Des articles sélectionnés
  • Gestion de centre et pédagogie
  • Bonne humeur !

Recevez gratuitement la lettre du FLE