Comment utiliser facilement des infographies en classe de FLE avec Piktochart ?

Piktochart permet de déclencher la parole, apporter une touche décontractée et synthétiser.

Voici cinq activités présentées par Camille et Florence, fondatrices du site cf-treFLE.

infographie-classe-fle-piktochart

Bonjour, pourriez-vous vous présenter ?

Bonjour Corentin et bonjour tout le monde ! Je suis Camille Lardon, j’ai 28 ans et je suis professeure de FLE dans le pays basque espagnol depuis 2015 où j’enseigne à un public exclusivement hispanophone. Après une licence d’espagnol, j’ai suivi un master en didactique des langues et du FLE. Dans mes cours, j’aime mettre en place une ambiance propice aux échanges afin de faire parler les apprenants au maximum. Je suis également co-auteure du blog https://cftrefle.wordpress.com/ où je partage régulièrement des ressources pour les profs de FLE à la recherche d’idées.

Bonjour à tous, je suis Florence Cambron, j’ai 28 ans également et je travaille en tant que professeure de FLE à León, dans le nord de l’Espagne. J’ai étudié la philologie romane en Belgique ainsi qu’un master en didactique des langues en Espagne et depuis 2013, je travaille avec un large public hispanophone dont les attentes varient énormément et c’est grâce à cette richesse que j’ai pu acquérir mes bagages en tant que prof. Avec Camille, nous avons fondé le blog https://cftrefle.wordpress.com/ destiné aux profs de FLE et sur lequel on aime publier du matériel comme par exemple des infographies créées sur Piktochart.

 

Dans quels buts utiliser Piktochart ?

Piktochart est un outil de création d’infographies et de présentations qui permet à tout un chacun de réaliser des documents d’apprentis infographistes de façon intuitive. Il existe une version gratuite (celle que nous utilisons) et une version premium (que nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester). Pour créer des documents, le site met à notre disposition toute une panoplie d’images, de pictogrammes, d’icônes et de GIF animés. On peut également sélectionner des modèles prédéterminés, modifier la police de caractère et ajouter nos propres images, logos, photos, etc.

Il faut savoir que Piktochart est un outil très facile à utiliser une fois que vous vous êtes familiarisés avec ses différentes fonctions. En plus, le rendu des infographies est très agréable visuellement. On peut l’utiliser afin de créer des fiches simples et visuelles pouvant être abordées sous différents angles en classe.

 

À savoir:

  • le site est exclusivement en anglais

  • si vous voulez réaliser vos propres infographies au format A4 il est recommandé d’utiliser le format “printable” proposé au début.

  • même si l’outil reste simple d’utilisation, la création prend tout de même un certain temps, surtout pour les novices et/ou les perfectionnistes. À éviter si vous êtes déjà débordés.

 

Pourrais-tu proposer 5 activités à réaliser avec cet outil ?

  • Pour la première proposition il ne s’agit pas à proprement parler d’une activité mais plutôt d’un petit “plus” que Piktochart permet d’apporter à des exercices classiques. Il nous arrive parfois de proposer des exercices de grammaire tels qu’on pourrait les trouver dans les livres mais d’y ajouter des illustrations dans le but de rendre le document moins austère mais aussi pour donner des idées aux élèves qui manquent d’imagination et de créativité, comme par exemple dans ces deux documents particulièrement appréciés par nos lecteurs : “Mes aventures de l’été” (https://cftrefle.wordpress.com/2017/08/21/cest-la-rentree/) et “Dis-moi…” (https://cftrefle.wordpress.com/2016/11/25/dis-moi/).

  • On peut aussi utiliser Piktochart comme remue-méninges pour revoir ou introduire du vocabulaire en cours de FLE à l’aide de la multitude d’illustrations disponibles. Ça rejoint l’esprit des flashcards sauf que le vocabulaire est regroupé sur une même infographie, c’est une alternative aux listes de vocabulaire classiques. (https://cftrefle.wordpress.com/2018/08/29/retour-de-vacances/) C’est pratique pour la révision du vocabulaire en autonomie : les apprenants observent les dessins et voient s’ils ont mémorisé le lexique, sans pour autant passer par la traduction.

  • On peut aussi créer des activités qui permettent de faire parler les apprenants de niveau tout débutant. Par exemple, l’enseignant peut écrire des phrases dans lesquelles sont remplacés les mots de lexique connus des apprenants par des illustrations. L’objectif? Que les élèves fassent des phrases plus ou moins longues sans avoir à réfléchir à la grammaire et à l’organisation des mots dans la phrase, tout en ayant la satisfaction de prononcer des phrases plus ou moins complexes en français et ce, dès les premières heures de cours. Exemple à l’appui pour revoir le vocabulaire de la météo et des vêtements en A1-A2 : (https://cftrefle.wordpress.com/2016/11/28/vous-avez-dit-temps-pourri/)

  • Piktochart sert aussi de déclencheur de parole puisque les illustrations peuvent être utilisées pour suggérer l’utilisation d’un lexique plus ou moins précis. En effet, si on décide de mettre un avion comme illustration, cela peut avoir plusieurs sens : prendre l’avion, voyager, partir en vacances, etc. C’est par exemple le cas sur l’infographie réalisée par Florence pour parler des bonnes résolutions : https://cftrefle.wordpress.com/2017/01/08/et-vous-avez-vous-pris-de-bonnes-resolutions/

  • Enfin, on peut utiliser Piktochart pour réaliser des synthèses de points de grammaire, de conjugaison ou de vocabulaire de façon visuelle en ne gardant que l’essentiel. L’avantage est de dédramatiser l’apprentissage et le premier contact avec des questions telles que les hypothèses irréelles (https://cftrefle.wordpress.com/2017/01/20/reincarnation-imaginez-une-nouvelle-vie-et-mangez-des-fourmis/), l’heure et la date (https://cftrefle.wordpress.com/2016/11/01/changement-dheure/)

ou encore le futur simple (https://cftrefle.wordpress.com/2017/01/09/retrospective-de-lannee-puis-bonjour-2017/)

 

Pour résumer :

  • Piktochart nous permet de créer des infographies pour aborder un point de grammaire ou une thématique sérieuse de prime abord. Cela permet d’apporter une touche ludique et décontractée de part l’aspect visuel plaisant, avant d’entrer dans le vif du sujet.

  • Pour les apprenants qui débutent leur apprentissage et qui ne sont pas encore habitués à s’exprimer oralement en formulant des phrases complètes, les illustrations sont une source de motivation supplémentaire et un coup de pouce qui les aide à se lancer : c’est un excellent déclencheur de parole. En fonction des niveaux, les apprenants sont poussés à associer l’image au mot correspondant (un oiseau est un oiseau) ou bien à l’interpréter comme un concept (l’oiseau peut représenter la liberté).

  • Cet outil nous permet de synthétiser plusieurs idées en lien les unes avec les autres sous forme d’infographies visuelles, épurées et attrayantes.

 

Comment en savoir plus sur votre activité, comment vous contacter ?

Si notre approche pédagogique vous intéresse, que vous manquez de temps pour préparer vos cours et que vous êtes à la recherche d’inspiration ou d’activités prêtes à l’emploi, vous pouvez nous retrouver sur notre blog : https://cftrefle.wordpress.com/. Depuis 2016, nous y partageons nos idées, certaines infographies et pistes d’exploitation de documents authentiques trouvés sur la toile et didactisés pour nos apprenants.

Pour nous contacter plusieurs options : la partie “contact” du blog, la page Facebook du blog https://www.facebook.com/cftrefle/ , nos adresses électroniques camillelardon@gmail.com et florencecambron@hotmail.be ou encore Twitter @camilleprofle ou @FlorCambron

 

Restez en contact avec nous

Soyez notifiés de l'activité du Café du FLE lors:

 

- D'évènements

- D'articles publiés

- De nouveautés liées au FLE

 

  • Des articles sélectionnés
  • Gestion de centre et pédagogie
  • Bonne humeur !

Recevez gratuitement la lettre du FLE